Une étude qui permet de voir autrement le phénomène de l’itinérance dans la région

Menée à la demande du CIUSSS par deux chercheurs du Groupe de recherche et d’intervention régionales (GRIR) de l’Université du Québec à Chicoutimi (UQAC), l’Étude sur le phénomène de l’itinérance au Saguenay–Lac-Saint-Jean propose de réfléchir sur cette réalité en renversant les perspectives, alors que la personne itinérante est souvent vue comme le problème et la seule responsable de sa situation.

Afin de mieux comprendre l’itinérance dans notre région et de faciliter l’accès aux services, le CIUSSS a lancé une démarche s’appuyant sur les résultats de cette Étude.

L’itinérance au Saguenay–Lac-Saint-Jean, les faits saillants :
• Elle n’est pas très visible.
• Elle a un genre.
• Elle fait partie de la société.
• Le logement comme symptôme.
• Une personne à la fois.
• Un problème sans solution?

Les résultats de l’Étude font l’objet de 5 rapports, dont 3 sont disponibles ici : http://bit.ly/2IrsQY3