Maisons des aînés et alternatives

Le projet 

Trois maisons des aînés et alternatives de 120 places chacune verront le jour dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Les premiers résidents sont attendus en septembre 2022. 

Les maisons des ainés et alternatives permettront d’offrir aux résidents un milieu de vie à dimension humaine, constitué d‘unités climatisées de 12 places chacune, et comportant des chambres individuelles avec toilette et douche adaptée pour chaque résident. 

Ce nouveau type d’hébergement rappellera davantage un domicile et favorisera les contacts humains ainsi qu’un mode de vie plus actif, entre autres grâce à un accès à des espaces extérieurs aménagés et à des installations intérieures mieux adaptées aux besoins des résidents et de leurs proches.  

De plus, l’environnement de la maison des aînés et alternative facilitera l’application des mesures de prévention et de contrôle des infections en cas d’éclosion. 

Clientèle 

  • Les maisons des aînés accueilleront des personnes aînées en très grande perte d’autonomie et qui, dans une proportion d’environ 80 %, présentent des troubles neurocognitifs majeurs. 

  • Les maisons alternatives accueilleront des adultes vivant une situation de handicap en raison d’une déficience physique, d’une déficience intellectuelle, d’un trouble du spectre de l’autisme ou d’un trouble mental. 

Un projet centré sur la dimension humaine 

  • Maisonnées regroupant chacune douze résidents partageant des caractéristiques et des intérêts similaires. 

  • Chambres individuelles plus grandes, avec une salle de toilette privée et une douche adaptée, facilitant les soins d’hygiène selon le besoin requis. 

  • Aires communes favorisant l’engagement des résidents et de leurs proches dans des activités stimulantes. 

  • Espace dédié aux proches aidants afin de favoriser leurs visites et de leur offrir du répit, que ce soit le jour ou la nuit. 

  • Conception éliminant le plus possible toute ressemblance avec le milieu institutionnel, notamment avec des postes infirmiers dissimulés.

  • Cours extérieures accessibles, sécuritaires et ouvertes à la communauté.

Description des 3 maisons (à venir)

Des réponses à vos questions

Est-il possible de réserver une place en maison des aînés et alternative?
+

Non. Le mécanisme d’accès aux maisons des aînées et alternatives est le même que pour les centres d’hébergement et de soins de longue durée (CHSLD).

L’admission en maison des aînés et alternative, tout comme en CHSLD, nécessite l’évaluation d’un professionnel pour laquelle une demande peut être faite au CLSC de votre territoire.

Selon le profil d’autonomie de la personne, cette dernière pourra recevoir des services de soutien à domicile (SAD) ou être référée pour une admission en ressource intermédiaire (RI), de type familial (RTF), un CHSLD ou éventuellement, une maison des aînés.

Il n’est donc pas possible de réserver une place en maison des aînés directement.