Aller au contenu

Dans le but d'offrir un meilleur accès aux tests génétiques de porteur pour quatre maladies héréditaires récessives, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, ainsi que l'adjoint parlementaire du premier ministre pour la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean et député de Dubuc, Serge Simard, ont procédé à l'annonce du déploiement provincial de l'offre de ces tests pour toutes les personnes potentiellement porteuses des gènes qui en sont responsables au Québec.

L'offre provinciale de ces tests concerne quatre maladies qui affectent davantage les personnes originaires du Saguenay–Lac-Saint-Jean, de Charlevoix et de la Haute-Côte-Nord : l'acidose lactique congénitale, l'ataxie spastique de Charlevoix-Saguenay, la neuropathie sensitivomotrice héréditaire et la tyrosinémie de type 1.

Pour y être admissibles, les personnes doivent répondre à certains critères d'admissibilité, notamment :

  • être majeures;
  • avoir au moins un de ses quatre grands-parents biologiques né dans l'une de ces trois régions;
  • et planifier avoir des enfants, être enceinte de 14 semaines et moins ou avoir une conjointe enceinte de 14 semaines et moins.

Pour en savoir plus, consultez le communiqué de presse émis par le ministère de la Santé et des Services sociaux.