Plan régional de surveillance

Selon le Comité d’éthique en santé publique (CESP), le Plan régional de surveillance (PRS) doit être considéré comme un contrat de transparence entre une direction de santé publique et la population qu’elle dessert. Il s’agit donc de rendre « explicites et transparents la collecte et le traitement de très nombreux renseignements au sujet d’une population donnée en précisant les finalités poursuivies. Cette transparence est un corollaire de l’imputabilité des autorités de la santé publique auxquelles est accordé le pouvoir de colliger et de traiter de l’information à partir de données individualisées.»

En ce sens, le PRS doit décrire de quelle façon le mandat de surveillance est exercé et réalisé régionalement en mettant l’accent sur les données requises pour réaliser ce mandat, les moyens d’y accéder et de les rendre disponibles à la population.

Plan régional de surveillance en santé publique du Saguenay–Lac-Saint-Jean 2014-2020