Prévention du déconditionnement

En cette période de confinement, le risque de déconditionnement est très élevé pour les personnes âgées et vulnérables.

Il est d’autant plus important de favoriser le maintien de la forme physique, de l’autonomie et de la santé.

Quelles sont les conséquences de l’inactivité et de l’isolement social?

  • Troubles de la marche et de l’équilibre, augmentant le risque de chutes et de fractures.
  • Déclin des capacités cognitives avec risque de confusion.
  • Anxiété, dépression, délirium, trouble de comportement et insomnie.
  • Dénutrition et déshydratation.
  • Atteintes cardio-vasculaires et respiratoires.
  • Augmentation du nombre d’hospitalisation et de décès.

 

Que puis-je faire?

Pour la personne

  • Je bouge régulièrement pendant 15 minutes au moins 2 fois par jour ou selon mes capacités.
  • Je bois régulièrement de l’eau.
  • Je maintiens une routine de vie saine : je m’habille, je me lave, je fais mon lit.
  • Je mange 3 repas par jour et 2 collations avec des aliments riches en protéines et en calories.
  • J’achète des repas préparés et j’utilise les services de livraison au besoin.
  • J’ai une durée de sommeil me permettant d’être bien reposé.
  • Je mets l’emphase sur les éléments positifs autour de moi et que je peux contrôler.
  • Je me tiens occupé selon mes intérêts et mes passions.
  • Je communique régulièrement avec une personne significative.
  • Je fais ce que je peux en respectant mes capacités.
  • Je consulte un professionnel pour tous changements de mon état ou celui d’un proche.
  • Je prends soin de moi et de mes proches!
  • Contactez Info-Social, en composant le 811 pour obtenir le support d’un travailleur social ou Info-Santé pour discuter avec du personnel infirmier.

 

Pour les proches et l’entourage

Chaque petit geste compte! Voici des actions concrètes que les intervenants ou les proches aidants peuvent prendre pour aider la personne.

 

Autonomie et mobilité

  • S’assurer qu’elle bouge et change de position régulièrement.
  • L’encourager à marcher et à faire de l’exercice.
  • S’assurer que son auxiliaire de marche est à sa portée.
  • Favoriser sa participation aux soins personnels, selon ses capacités.

 

Intégrité de la peau

  • S’assurer qu’elle est bien positionnée au lit et au fauteuil et qu’elle change régulièrement de position.
  • Changer les protections souillées ou humides dès que possible.

 

Nutrition et hydratation

  • S’assurer qu’elle a toujours un verre d’eau accessible.
  • L’encourager à s’hydrater régulièrement et à manger sainement (aliments riches en calories et en protéines).
  • Surveiller toute perte de poids.
  • Favoriser la socialisation durant les repas (ex. : appel vidéo).

 

Élimination

  • Favoriser la mobilisation et l’hydratation régulières.

 

État cognitif et comportement

  • Prendre le temps de discuter et être à l’écoute
  • Éviter l’isolement.
  • Veiller à ce qu’elle communique régulièrement avec une personne significative.
  • Donner accès à des passe-temps selon les intérêts.
  • Utiliser des repères visuels (p. ex. pictogrammes sur le calendrier).
  • Surveiller fréquemment l’état d’éveil, l’humeur ou tout changement de l’état mental.

 

Sommeil

  • Assurer le maintien d’une routine.
  • Doser les siestes au besoin.
  • Limiter la caféine et les écrans avant de se coucher.
  • Assurer un environnement propice au sommeil.
  • S’informer de la qualité du sommeil.

Liens intéressants pour garder la forme à domicile

Viactive 50 ans +

Capsules vidéos d’exercices adaptées pour les personnes de 50 ans et plus.

https://bit.ly/Vieactive50ans

 

Le GO pour bouger

Programme d’exercices pour les aînés à réaliser chez soi.

https://bit.ly/ProgrammeLeGo

 

Manger sainement, bouger et maintenir une routine durant la pandémie de COVID-19 – Trucs et conseils pour les aînés

https://bit.ly/PourAines