Aller au contenu

Qu'est-ce qu'une maladie à déclaration obligatoire?

Une infection, une intoxication ou une maladie à déclaration obligatoire (MADO) est un problème de santé important relié à une exposition d'origine biologique, chimique ou physique pour lequel une intervention de protection en santé publique doit être effectuée en temps opportun pour éviter que d'autres cas surviennent. Cette intervention vise des individus, mais elle est réalisée au bénéfice de la collectivité ou d'un groupe d'individus. La protection de la santé de la population exige d'assurer une vigilance constante pour agir rapidement en cas de menace à la santé, réelle ou appréhendée. À titre d'exemple, la syphilis, l'infection à chlamydia et la rougeoles sont des maladies ou infections qui font partie des MADO.

Certaines MADO font l'objet d'une enquête épidémiologique, qui est habituellement réalisée par une infirmière en maladies infectieuses. L'enquête épidémiologique est effectuée à l'aide d'un questionnaire et est complétée en recueillant les informations auprès de la personne malade, de sa famille ou de ses proches et, au besoin, auprès du médecin déclarant ou du médecin traitant. Les renseignements demandés portent, par exemple, sur le diagnostic de la maladie, les symptômes, les complications, les résultats et analyse de laboratoire, le statut vaccinal, les personnes pouvant être considérées comme des contacts étroits et la recherche d'un lien épidémiologique avec une autre personne atteinte.

Plusieurs enquêtes épidémiologiques ne requièrent aucune intervention de santé publique immédiate, mise à part la vigie des maladies infectieuses en général. Le lien établi entre certaines enquêtes permet d'identifier des menaces pour la santé de la population et d'intervenir de manière adéquate.

Dans certaines situations, un traitement préventif (antibiotique) et une vaccination peuvent être recommandés aux personnes en contact étroit avec la personne malade. Le traitement préventif vise à interrompre la transmission de la maladie et protéger les personnes réceptives ou plus vulnérables.