Devenir une famille ou une résidence d’accueil

« Être famille d’accueil,
c’est une aventure de tous les jours. »

– Annie-Pier, famille d’accueil, clientèle jeunesse

Offrir un milieu adéquat à une clientèle jeunesse

Vous songez devenir famille d’accueil et désirez offrir un milieu adéquat à des enfants dans le besoin? Une famille comme la vôtre peut présenter le milieu idéal pour un enfant. Au Saguenay–Lac-Saint-Jean, plus de 337 familles accueillent chaque année des enfants dans le besoin.

« Être ressource d’hébergement,
c’est le plus beau métier du monde »

– Cynthia Lapointe, ressource d’hébergement, clientèle adulte

Offrir un milieu adéquat à une clientèle adulte

Vous songez plutôt faire une différence et veiller à la qualité de vie et au développement d’adultes ayant une déficience physique, une déficience intellectuelle ou une problématique de santé mentale? Le CIUSSS du Saguenay-Lac-Saint-Jean recherche des personnes intéressées à ouvrir leurs portes ou à mettre en place une ressource d’hébergement afin d’offrir à sa clientèle la possibilité de trouver dans la communauté un milieu de vie qui correspond à ses besoins.


Par où commencer pour devenir famille ou résidence d’accueil

Faire une demande d'ouverture de dossier
+

La première étape pour devenir ressource de type familial est de faire une demande d’ouverture de dossier* et contactant le service de recrutement par téléphone au 418 547-5773, poste 218 ou par le formulaire suivant :






















  • Votre demande sera traitée en toute confidentialité et transmise à l’équipe de recrutement des familles d’accueil.

Les critères pour devenir ressource de type familial - Clientèle jeunesse et adulte
+

Voici les critères pour devenir ressource de type familial :

  • vivre seul, en couple, en famille régulière, monoparentale ou homoparentale;
  • être majeur;
  • être citoyen canadien ou résident permanent du Canada;
  • avoir une stabilité financière;
  • avoir l’espace physique pour accueillir une personne adulte et un milieu de vie correspondant aux normes de sécurité, d’hygiène et de confort;
  • être en bonne santé physique et psychologique;
  • ne pas avoir fait l’objet d’une suspension ou d’une révocation de reconnaissance à titre de famille d’accueil au cours des trois dernières années;
  • ne pas avoir d’antécédents judiciaires en lien avec les aptitudes requises et le comportement approprié pour devenir famille d’accueil.
Le processus de sélection
+

Voici brièvement les principales étapes du processus de sélection. La démarche complète vous sera expliquée par un intervenant. N’hésitez pas à communiquer avec nous pour toute question.

Formulaire d’inscription à remplir

Un formulaire d’inscription vous sera envoyé par courriel et vous devrez le retourner complété pour pouvoir passer à la prochaine étape. Si vous remplissez les exigences requises suite au dépôt du formulaire, vous pourrez vous inscrire à la séance d’information.

Première rencontre : séance d’information

Dès qu’une date est fixée pour une rencontre d’information, nous communiquons avec les familles intéressées. Prendre note que les rencontres d’information sont données par type de famille d’accueil, généralement en soirée et par secteur.

Lors de cette rencontre d’une durée approximative de deux heures, toutes les informations pertinentes en lien avec les familles d’accueil sont données par deux intervenants. Une période de questions permet également d’obtenir toute l’information nécessaire à la prise de décision pour la poursuite du processus.

Selon la situation familiale, il est préférable que tous les postulants participent à cette rencontre.

Deuxième rencontre : mises en situation

Pour poursuivre le processus pour devenir famille d’accueil après la rencontre d’information, il faut communiquer avec le service de recrutement pour s’inscrire à la deuxième rencontre d’accueil qui a généralement lieu dans les deux à trois semaines suivant la rencontre d’information.

Un document comportant des mises en situation est acheminé par courriel. Il doit être rempli et retourné dans les délais.

Selon la situation, il est obligatoire que les deux postulants participent à cette rencontre.

Documents à soumettre : références, certificats médicaux et antécédents judiciaires

Les postulants retenus après les étapes précédentes et toujours intéressés à poursuivre la démarche doivent fournir certains documents :

  • Références (10)
  • Certificats médicaux
  • Antécédents judicaires

Il est important de bien lire les questions et d’y répondre correctement pour ne pas retarder l’analyse du dossier. L’inscription devient officielle à partir du moment où le service de recrutement reçoit tous les documents dûment remplis.

Évaluation du domicile pour les normes physiques et preuve d’assurance habitation

Lorsque l’analyse du dossier s’avère être positive, le service de recrutement communique avec les postulants pour planifier l’évaluation du domicile par un technicien en bâtiment. Cette évaluation a pour but de vérifier la conformité des lieux en lien avec la Loi sur le bâtiment et tout règlement qui en découle (règlement en matière de sécurité incendie et tout règlement municipal s’appliquant à une ressource de type familial).

La chambre de l’usager doit être individuelle et avoir minimalement une superficie de 90 pieds carrés excluant le garde-robe (120 pieds carrés pour une clientèle en fauteuil roulant). La chambre ne peut pas être située au sous-sol.

Le rapport du technicien en bâtiment est remis au service de recrutement pour analyse. Par la suite, un document est acheminé aux postulants si des points doivent être améliorés pour rendre le domicile conforme.

Une preuve d’assurance habitation est obligatoire.

Formation secourisme d’urgence

La ressource doit atteindre et maintenir un niveau adéquat de compétences en réponse aux besoins des usagers (RCR, responsable et personnel de la ressource).

Rencontres pour l’évaluation psychosociale

Lorsque l’analyse du domicile s’avère conforme en totalité ou en partie, le dossier est acheminé à l’intervenant responsable de l’évaluation psychosociale de la famille.

Cette évaluation porte sur les dimensions suivantes:

  • Identification de la personne
  • Contexte personnel et contexte transactionnel
  • Contexte écologique
  • Exploration du projet
  • Bilan de l’évaluation

Décision

Lorsque l’évaluation psychosociale est terminée, le dossier est présenté au comité d’évaluation, qui décide de l’acceptation ou du refus de la candidature, selon les informations récoltées.

Les décisions sont prises en fonction des habiletés et aptitudes de base liées à la fonction de famille d’accueil, à la capacité d’offrir des soins spécifiques à des enfants qui seront éventuellement confiés aux postulants, et à travailler en équipe afin d’offrir une bonne collaboration avec les différents partenaires.

Signature de l’entente

Lorsque le dossier de candidature est accepté, une entente est signée selon les conditions établies.

La conclusion d’une entente spécifique permet à l’établissement de confier un usager à la ressource et permet à la ressource d’offrir à cet usager un milieu de vie de même que les services de soutien ou d’assistance requis par sa condition.

Compensation financière

Une ressource de type familial reçoit une rétribution financière pour les services offerts. Le montant de cette rétribution varie en fonction du niveau de services requis.


Portrait des clientèles

  • Jeunesse
  • Déficience intellectuelle
  • Déficience physique
  • Trouble du spectre de l'autisme
  • Santé mentale

Les différentes familles d’accueil

La famille d’accueil régulière accueille chez elle des enfants qui vivent des difficultés à court, moyen ou long terme. La famille d’accueil répond aux besoins de base et aux besoins particuliers des enfants et leur offre soutien et réconfort.

La famille d’accueil banque mixte accueille chez elle des enfants à risque d’abandon ou dont les parents sont incapables de répondre à leurs besoins. Les enfants placés en famille d’accueil banque mixte sont souvent très jeunes. L’adoption peut être envisagée dans certains cas.

La ressource intermédiaire accueille des enfants à besoins particuliers. Ces enfants ont généralement besoin de services de réadaptation comportementale et sociale pour une période à court ou moyen terme.

La déficience intellectuelle est un état qui se caractérise par un fonctionnement intellectuel inférieur à la moyenne et associé à des limitations dans au moins deux domaines du fonctionnement adaptatif. Cet état doit se manifester avant l’âge de 18 ans.

La déficience physique se définit comme étant la déficience d’un système organique qui entraine ou risque d’entrainer, selon toutes probabilités, des incapacités significatives, persistantes et épisodiques, liées à l’audition, à la vision, au langage ou aux activités motrices. La déficience réduit ou risque de réduire la réalisation d’activités ou l’exercice de rôles sociaux.

Le trouble du spectre de l’autisme (TSA) est un état qui affecte l’ensemble du développement, notamment aux plans cognitif, social, intellectuel, sensoriel et du langage. Ces manifestations s’observent par des altérations au niveau de la communication et de l’interaction sociale et par des comportements stéréotypés et répétitifs, à différents niveaux d’atteintes. Le TSA comprend les cinq grands syndromes : l’autisme, le syndrome d’Asperger, le syndrome de Rett, le syndrome désintégratif de la petite enfance et le trouble envahissant du développement non spécifique.

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) décrit la santé mentale comme une composante essentielle de la santé, un état de complet bien-être physique, mental et social, et ne consiste pas seulement en une absence de maladie. La santé mentale est déterminée par des facteurs biologiques, socioéconomiques et environnementaux. Elle est un état de bien-être qui permet à une personne de surmonter les obstacles de la vie, de se réaliser, d’être productive et de participer à la vie communautaire.

Quant au terme «maladie mentale», il regroupe tous les troubles mentaux pouvant être diagnostiqués. Il désigne des états de santé caractérisés par une altération de la pensée, de l’humeur et/ou du comportement, causant des dysfonctionnements ou de la détresse. Bien que la maladie mentale soit présente dans tous les groupes d’âge, des manifestations sont caractéristiques à certaines étapes de la vie, dont la jeunesse et la vieillesse.


Vous avez des questions dont les réponses ne se retrouvent pas sur cette page? Adressez-les à l’équipe du recrutement de familles et résidences d’accueil par téléphone au : 418 547-5773, poste 218.